[]

Des courts pour des longs


Jeudi 7 novembre /18h / Cinéma des Cinéastes, Salle 2
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

En partenariat avec la Maison des Scénaristes

JPEG - 2.9 Mo



Le passage du court métrage au long métrage, une étape logique pourtant très difficile à franchir.
La Maison des Scénaristes, en partenariat avec Paris Courts Devant, met en avant 4 auteurs-réalisateurs qu’elle n’avait pu sélectionner à Cannes, et leur offre la possibilité de présenter leur projet de long métrage. Ces auteurs présenteront un court métrage qu’ils ont réalisé, un vidéopitch de leur projet de long métrage et viendront sur scène répondre aux questions des producteurs et du public.

Séance modérée par Philippe Braunstein
 
 


Projet : Edwin et Eve

BAD TIMING

Court métrage
Guillaume Vatan – France – 2013 – 4’30’’

PNG - 2.8 Mo

Tristan, en bon militaire, fait les choses dans les règles et aujourd’hui, c’est le grand jour : il fait sa demande en mariage. Ce qu’il ne sait pas encore c’est qu’elle n’est pas prête d’arriver...

Tristan is a soldier who does things propely, and today is the big day, the day he proposes to his lady-love. What he does not know yet is that she is not ready to come.

EDWIN ET EVE

Projet de long métrage

Dans un village de montagne, les Mathews forment une jeune famille à la dérive. Joé le fils, est mort dans une excursion et Eve, la fille, a tenté de se suicider. Afin de sortir de ce deuil, les parents acceptent qu’un robot humanoïde partage leur quotidien, mais les villageois à l’esprit obtus n’acceptent pas cet être technologique.

In a mountain village, the Mathews are a young family adrift. The son, Joe, died in an excursion and the daugther, Eve, tried to kill herself. In order to help them get through this difficult time, the parents get a humanoid robot to share their lives. But the villagers do not accept this technology.

État d’avancement du projet :

Le scénario étant au stade du traitement, nous sommes en discussion avec plusieurs producteurs, mais rien de signé encore.
Nous avons réalisé un devis de toute la partie robotique ; et le robot a été « designé » en images fixes en collaboration avec Julien Gorrias, qui gère les chorégraphies de Nao à ldebaran Robotics, première entreprise européenne de robotique humanoïde.


Projet : L’eau douce

SAULIAC

Court métrage
Edouard Giraudo – France – 2013 – 18’30

JPEG - 1004.9 ko

Grâce aux avancées techniques de la photographie, Sauliac, inventeur passionné, découvre en 1890 la caméra. Sans argent et suscitant des menaces face à un outil nouveau, Sauliac est sur le point d’abandonner le projet. Encouragé par sa femme et par l’aide financière du Comte, Sauliac nous racontera son histoire grâce à cette nouvelle invention.

In 1890, the inventor Sauliac discovers a device that will later be called the video camera. Since he has no money to finance his project and since such a new, threatening tool seems to be causing a stir, he is about to give up on his idea. But thanks to his wife’s encouragement and the Count’s financial support, Sauliac will be able to make his dream come true and tell us his story, through the use of this new invention.

 
 

L’EAU DOUCE

Projet de long métrage :

Lampedusa, connue par sa beauté et la gentillesse de sa population, semble être la terre promise pour des milliers d’immigrés. À 22 ans, la vie de Smadi voit sa vie basculer lorsqu’il choisit de prendre son destin en main et de ne pas suivre le chemin habituel des immigrés.
C’est avant tout dans l’échange et le partage qu’il va puiser pour se faire accepter de ces familles et pouvoir obtenir la confiance des habitants de cette île. Smadi ne pense qu’à une chose : le bonheur d’être libre, et la liberté d’être heureux.

Lampedusa is popular for its ideal location, its beauty and the kindness of its welcoming population. But more recently, it has become a promised land for the thousands of migrants trying to escape. When Smadi, 22, takes charge of his own destiny, he decides not to take the traditional path of migrants. In order to become accepted and gain the population’s trust, he choses to exchange and share with them. Smadi has only one thing in mind, the happiness of being free, and the freedom of being happy.

État d’avancement du projet :

J’ai écrit ce film il y a un an et, hélas, il est chaque jour de plus en plus d’actualité.
Bien sûr les extérieurs du film seront tournés sur les côtes de la petite île de Lampedusa et dans l’éventualité d’une coproduction franco-italienne, les intérieurs pourront être tournés en France.
C’est pourquoi très prochainement j’irai en repérage sur les différents lieux pour trouver les décors du film. Italien d’origine, je souhaite vraiment réaliser ce film qui me tient à coeur.


Projet : Mélodies

MICROFILMS

Court métrage :
Simon Lehembre – France – 2012 – 11’

PNG - 1.8 Mo

Rêves éveillés, fictions nocturnes, Microfilms nous transporte dans un quotidien qui bascule en onze épisodes.

Daydreams and night fictions, Microfilms takes us to a radically-changing everyday life in eleven episodes.
 
 

MELODIES

Projet de long métrage

Le meurtre est l‘une des pires horreurs dont l‘homme est capable, l‘art et l’amour sont les plus belles. Il est bien singulier de les juxtaposer, et pourtant quoi de plus humain que le paradoxe ?
“Mélodie” raconte l’histoire d’un vieux musicien au crépuscule de sa vie, terrifié à l’idée de n’avoir pas vécu, de ne plus exister. Ses passions éteintes s’enflamment à nouveau, plus fortes que jamais. Elles le pousseront jusqu’au meurtre le plus sordide, par amour pour une jeune femme, par amour pour quelques notes de musique.

Murder is one of the worst things a human being can do ; art and love, the most beautiful. This juxtaposition may seem singular, but what could be more human than paradox ?
In his twilight years, an old musician is terrified of soon ceasing to exist. His long gone passions now stronger than ever, they will push him to commit something irredeemable : murder. All for the love of a woman, all for the love of a beautiful melody.

 
 

État d’avancement du projet :

Au début, il y a dix ans peut-être, j’avais écrit un scénario de court métrage où déjà se trouvait le triangle étrange de la musique, de l’amour, et du meurtre. Le court est devenu long il y a deux ans. Ont suivi trois grandes phases de réécriture. La version actuelle est prête à rencontrer sa future production.


Projet : The endurance of Peter Skyllberg

DÉSERTEUR

Court métrage :
Gwenael Brac – France – 2001 – 9’

PNG - 1.1 Mo

Années 90. Conflit Serbo-croate. Un jeune soldat serbe déserte le combat et se retrouve face à lui-même. Seul contre tous.

1990s, Serbo-Croatian conflict. A young Serbian soldier deserts combat and now has to face himself. Alone, against it all.
 
 

THE ENDURANCE OF PETER SKYLLBERG

Projet de long métrage :

Enfermé dans sa voiture durant tout l’hiver, au delà du Cercle Polaire, avec des températures extrêmes, Peter Skyllberg va pourtant s’en sortir. Le médecin chef qui l’a recueilli après son sauvetage avance une hypothèse troublante : Peter a hiberné.

Peter Skyllberf is stuck inside of his car for the complete winter, beyond the Polar Circle. No service, no water, no food. But he will survive . After being rescued two months later, his doctor gives a troubling theory : Peter hibernated.
 
 

État d’avancement du projet :

Actuellement, nous sommes en recherche d’une production pour développer le scénario. Un dossier complet présentant le synopsis, le traitement et les coupures presse est à la disposition des producteurs.



Rencontres - Tables rondes - Workshops :

Tout le Festival 2013


La compétition :
    Les films     L'écriture
Cartes blanches :
Evénements :
Rencontres :


Rencontres - Tables rondes - Workshops :

Tout le Festival 2013


La compétition :
    Les films     L'écriture
Cartes blanches :
Evénements :
Rencontres :