[]

Editos


JULIE GAYET

Fée du Festival Paris Courts Devant

PNG - 245.7 ko

On imagine souvent le court métrage juste comme un tremplin vers le « long », qui, lui, incarnerait la forme cinématographique la plus « aboutie ».
Cette 11ème édition de Paris Courts Devant s’attachera à nouveau à prouver à quel point il n’en est rien et combien le court métrage est au contraire, plus que jamais, l’espace idéal de la liberté et de l’engagement.

C’est ainsi que les réalisateurs et réalisatrices que nous avons choisi de mettre en avant cette année envisagent le cinéma : comme un espace indispensable d’expression de leurs rêves et de leurs désirs, de leurs convictions et de leurs questionnements. Libre de ses mouvements, libre dans son financement, le court métrage est un terrain de jeu et d’expérimentation illimité, qui n’acceptera jamais d’autre contrainte que celle du temps.

Au cours des dix jours à venir, et quelle que soit la rudesse de ce qui nous attend dehors, nous lui rendrons donc hommage, joyeusement, passionnément ainsi qu’à tous les courageux, les audacieux, qui rendent possible ce formidable moment de partage et de communion cinéphilique.

À vous tous, un immense merci…

Julie Gayet


JULIEN DRAY

Vice-Président de la Région Ile-de-France, Chargé de la Culture

PNG - 267.8 ko

Courts Devant, un festival francilien au rayonnement international.

Que serait le 7ème art sans le court métrage ? Formidable terrain d’émergence et d’expérimentation, foyer d’incubation de nombre de nouveaux talents, le court métrage est une porte d’entrée du cinéma à la fois pour les jeunes créateurs comme pour les nouveaux publics. Sensible tant à la diversité de la création qu’à l’ouverture continuelle à des publics toujours plus vastes, la Région Île-de-France apporte un soutien enthousiaste à un festival dont la croissance et la qualité se confirment à chaque édition.

Courts Devant est un festival francilien implanté sur de nombreux sites de notre Région, qui associe professionnels venus de nombreux pays et public francilien. Pendant dix jours, devant un public toujours plus nombreux, de véritables chefs d’oeuvre du genre sont présentés et découverts. Des talents sont révélés, de nouveaux noms apparaissent, dans une atmosphère aussi studieuse que conviviale.

Courts Devant est aussi un festival qui donne à notre Région une capacité supplémentaire de rayonnement international.
Pour la Région Île-de-France la question du rayonnement international n’est pas anecdotique. La Région a, au cours des dernières années, été fière d’accompagner nombre de grands succès du cinéma français. Elle ne l’est pas moins
d’accompagner Courts Devant et de contribuer, à sa mesure, à son succès toujours renouvelé.

L’accueil de l’Italie dans cette édition ravira de surcroît tous les amoureux du cinéma transalpin, riche de sa légende autant que de ses nouvelles créations.

Bon festival à tous et à l’an prochain !

Julien Dray


ANNE HIDALGO

Maire de Paris

PNG - 173.5 ko

Au coeur de l’hiver, le Festival International du Court métrage, Paris Courts Devant, convie les Parisiens à une aventure artistique passionnante. Il offre en effet à tous les publics de découvrir des oeuvres différentes, toutes singulières par leur vision ou leur audace.

Le soutien de Paris au format court ne doit rien au hasard. Véritable laboratoire du cinéma, le monde du court métrage permet des expérimentations artistiques inédites et suscite l’émergence de talents uniques.

En 2016, le Fonds d’aide à la production de courts métrages de la Ville de Paris fêtera ses 10 ans. Un anniversaire important qui rappelle l’attachement de Paris à la diversité de l’expression cinématographique.

Cet anniversaire coïncide également avec le lancement par la Ville d’un Fonds de soutien aux nouvelles écritures et projets transmedias.
Ce dispositif se veut résolument complémentaire du Fonds de soutien au court métrage. A l’heure où des collectivités, dans un contexte budgétaire contraint, choisissent de substituer certaines actions publiques à d’autres, nous affirmons notre refus de mettre en concurrence des aides dont nous connaissons la pertinence et la nécessité.

Nous sommes particulièrement fiers de la collection de films que ces aides ont permis d’encourager. Celle-ci compte aujourd’hui plus de 100 titres, dont la plupart ont voyagé dans les festivals, en France et dans le monde.

Je salue l’ensemble des artistes et professionnels qui contribuent ainsi au rayonnement de Paris à travers le monde et je tiens à leur dire que nous sommes heureux de pouvoir les accompagner dans le beau processus de création.

Je souhaite à tous les Parisiens un excellent festival.

Anne Hidalgo


VERONIQUE CHATENAY-DOLTO

Directrice régionale des affaires culturelles Île-de-France

PNG - 153.6 ko

La Ministre de la culture et de la communication a redit avec force et solennité que, dans les moments tragiques que traverse la France, la culture est plus que jamais ce lieu symbolique de découverte de soi et des autres, d’anticipation, de rassemblement, d’échange.

L’ action culturelle cinématographique et notamment les festivals permettent à tous de découvrir des œuvres singulières peu ou pas diffusées par d’autres canaux et de mettre en lumière de jeunes réalisateurs.

La Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France contribue à la promotion de nouveaux talents notamment par son soutien financier à plusieurs festivals dont l’opération Ça Tourne en Île-de-France ! mise en oeuvre par le Festival Paris Courts Devant.

Cette action permet le rapprochement de salles de cinéma art et essai franciliennes, partenaires essentielles de la Drac IDF, avec la jeune création cinématographique dans toute sa diversité et de toucher aussi un public jeune.

Il s’agit de favoriser avec conviction la promotion et la diffusion du court métrage, en particulier parce qu’il remplit un rôle de recherche et de développement de l’ensemble de la filière comme le rappelle le rapport d’Anne Bennet remis à Frédérique Bredin à l’occasion du dernier Festival européen du film court.

Le travail des salles art et essai et des festivals comme Paris Courts Devant est inestimable pour l’accès aux écrans de la jeune création dans un contexte parfois difficile pour la diffusion de formes courtes.

Il est temps de se retrouver durant ces dix jours pour partager et découvrir ensemble dans toute l’Île-de-France des courts métrages qui pourront nous émouvoir, nous faire rire ou réfléchir !

Véronique Chatenay -Dolto


REMI BERNARD

Délégué général du Festival Paris Courts Devant

PNG - 216.4 ko

Témoigner du monde… Le regarder, le décoder, l’imaginer, l’enchanter, le moquer, en rire, en faire rire, le noircir en rêve, le pousser dans ses retranchements, y trouver les larmes, aussi…

Quoi de plus futile en apparence, surtout en ces jours barbares où l’effroyable brutalité du réel nous saute à la gorge… Mais quoi de plus essentiel aussi ! Car, en définitive, il n’est pas d’autre solution à l’avenir du monde que cette noblesse-là ! C’est pour ça qu’on se bat. C’est pour ça qu’on continue à déplacer les montagnes. Sans illusion en effet, mais en étant sûrs que la question du regard à porter sur le monde, pour peu qu’on arrive à l’installer au coeur de l’humain, porte en elle-même tous les outils de la paix.

Cette qualité de regard-là, c’est le « cinéma ». Et Paris Courts Devant, fort d’un dispositif élargi cette année, fort de nouveaux événements, de nouveaux partenaires, continue de lui tendre un miroir, une loupe, partout où de nouveaux auteurs, de nouveaux cinéastes, de nouvelles opportunités d’expression poussent la porte et murmurent, chantent ou hurlent leur vitalité.

Regardez-les avec gourmandise, passion, exigence, sens critique et aussi et surtout, avec l’infinie variété de plaisirs qui les accompagne.

Bon festival à tous…

Rémi Bernard


Info pratiques 2015


Compétition Officielle


Hors Compétition