CE QUI ME FAIT PRENDRE LE TRAIN


PIERRE MAZINGARBE – FRANCE – 2013 – 14’45’’

INTERPRÈTES : NOÉMIE ROSENBLATT, PRISCILLA BESCOND ET GRÉGOIRE BAUJAT / ÉCOLE DE CINÉMA :LE FRESNOY

JPEG - 723.1 ko

Un film pour les morts et ce qui restera d’eux. On résumera l’histoire comme ceci : « Quand Orphée eut passé le Styx, les illusions vinrent à sa rencontre ».

It is a film for the dead and what remains of them. The story can be sumed up this way : “When Orpheus passed the river Styx, illusions came out to meet him”.

#jadopteunpiment


UNE M1NUTE POUR LA CULTURE !

Dans le contexte actuel, véritablement alarmant, de raréfaction des financements publics et privés pour les associations ou les entreprises culturelles indépendantes, adopter un piment aujourd'hui,
c'est soutenir le festival, et agir pour défendre :


★ Un espace de visibilité essentiel pour le court métrage dans la capitale
★ La présence, la pluralité et la diversité du jeune cinéma international à Paris
★ Un regard exigeant, bienveillant et pragmatique au service des auteurs
★ Un travail de fond sur la découverte de tous les jeunes talents de cinéma
★ Un espace de veille créatif sur la constante évolution de tous les formats courts
★ Le dévouement, la passion et le professionnalisme d'une équipe chaleureuse

Comment adopter un piment ?
En adhérant et/ou en faisant un don
à l'Association Courts Devant


j'adopte un piment


La Compétition