[]

JULIE GAYET

Fée du Festival Paris Courts Devant

PNG - 245.7 ko

On imagine souvent le court métrage juste comme un tremplin vers le « long », qui, lui, incarnerait la forme cinématographique la plus « aboutie ».
Cette 11ème édition de Paris Courts Devant s’attachera à nouveau à prouver à quel point il n’en est rien et combien le court métrage est au contraire, plus que jamais, l’espace idéal de la liberté et de l’engagement.

C’est ainsi que les réalisateurs et réalisatrices que nous avons choisi de mettre en avant cette année envisagent le cinéma : comme un espace indispensable d’expression de leurs rêves et de leurs désirs, de leurs convictions et de leurs questionnements. Libre de ses mouvements, libre dans son financement, le court métrage est un terrain de jeu et d’expérimentation illimité, qui n’acceptera jamais d’autre contrainte que celle du temps.

Au cours des dix jours à venir, et quelle que soit la rudesse de ce qui nous attend dehors, nous lui rendrons donc hommage, joyeusement, passionnément ainsi qu’à tous les courageux, les audacieux, qui rendent possible ce formidable moment de partage et de communion cinéphilique.

À vous tous, un immense merci…

Julie Gayet