[]

Julien Dray

Vice-Président de la Région Ile-de-France,
Chargé de la Culture

JPEG - 1.9 Mo

Le court métrage est important. Dans le 7ème Art, il est ce battement qui fait vivre le cinéma au rythme de notre monde, au rythme de notre temps. Vecteur de créativité, d’imagination, d’ouverture et de démocratisation culturelle, le court métrage méritait un festival de la qualité de Paris Courts Devant. Cette neuvième édition, par la qualité de sa programmation, par la diversité de ses inspirations, contribue à renforcer une forme
de création prometteuse.
La variété des sélections permet d’avoir une vision d’ensemble de la production cinématographique.
Ouverture sur le cinéma d’animation, nouveaux talents, productions atypiques, voire transgressives, international, documentaires et courts métrages pour les plus jeunes : tous les styles sont là !
A travers ce festival, ce sont aussi les grandes évolutions du cinéma français que l’on décèle.
Son lien avec la société, avec notre imaginaire, avec les rêves et les espoirs du pays est bénéfique pour tous.
L’invitation faite à l’Allemagne est l’occasion de (re)découvrir le cinéma du pays de Murnau, Fritz Lang et Thomas Arslan, un cinéma digne du plus grand intérêt. Comme les autres cinémas européens, le cinéma allemand change, s’adapte et dit aussi une vérité de l’Europe que l’on entend trop peu : celle de ses créateurs, de sa jeunesse et de ses peuples.
Pour la Région Ile-de-France, fermement engagée en faveur du secteur cinématographique, il est presque évident de s’engager aux côtés de Paris Courts
Devant. Bonne édition 2013 ! •