LA LARME DU BOURREAU


LAYTH ABDULAMIR – FRANCE – 2012 – 26’15’’

PRODUCTION : OROK FILMS

JPEG - 388.5 ko

La peine de mort perdure dans certains pays. Ashmawi, bourreau d’Egypte, est convaincu d’être « la main de Dieu sur Terre », un professionnel minutieux du meurtre légal. Les condamnés, quant à eux, témoignent de leur souffrance et de l’insoutenable attente de la mort.

The death penalty persists in some countries. Ashmawi, Egypt’s executioner is convinced that hes is God’s hand on earth, a thorough professional in legal murder. Meanwhile, the convicts show their suffering and the unbearable wait for death.

#jadopteunpiment


UNE M1NUTE POUR LA CULTURE !

Dans le contexte actuel, véritablement alarmant, de raréfaction des financements publics et privés pour les associations ou les entreprises culturelles indépendantes, adopter un piment aujourd'hui,
c'est soutenir le festival, et agir pour défendre :


★ Un espace de visibilité essentiel pour le court métrage dans la capitale
★ La présence, la pluralité et la diversité du jeune cinéma international à Paris
★ Un regard exigeant, bienveillant et pragmatique au service des auteurs
★ Un travail de fond sur la découverte de tous les jeunes talents de cinéma
★ Un espace de veille créatif sur la constante évolution de tous les formats courts
★ Le dévouement, la passion et le professionnalisme d'une équipe chaleureuse

Comment adopter un piment ?
En adhérant et/ou en faisant un don
à l'Association Courts Devant


j'adopte un piment


La Compétition