[]

Le Jury presse

Pour la première fois, Paris Courts Devant accueille un Jury presse !

JPEG - 13.7 ko

Leonard Haddad (Technikart)
42 ans, co-fondateur du label HK Video, consacré au cinéma asiatique, et de la revue du même titre, responsable du cinéma au magazine Technikart depuis 1997.


JPEG - 13.7 ko

Gauthier Jurgensen (Allociné)
Auteur de « J’ai grandi dans des salles obscures » (JC Lattès 2008) et membre de la Commission de Classification des OEuvres Cinématographiques, Gauthier Jurgensen est responsable de la rubrique court métrage à AlloCiné. Il est aussi critique cinéma pour Canal Académie, la web-radio de l’Institut de France, et auteur du blog spécialisé allezaucinema.wordpress.com.


JPEG - 23 ko

Katia Bayer (Format Court)
Après des études de Médiation culturelle à Bruxelles, elle collabore pendant un temps à Cinergie.be. Attirée par le singulier, le malicieux, l’inventif et le chouette, elle fonde Format court.com en 2009, un site internet dédié au court métrage international, et en assure les fonctions de rédactrice en chef.


JPEG - 12 ko

Charles-Pierre Vallière (France Musique)
Musicologue de formation, Charles-Pierre Vallière produit de nombreuses séries d’émissions sur le thème de la musique au cinéma chez des réalisateurs comme Ingmar Bergman, Luchino Visconti Depuis 2011, il anime la rubrique « Essentielles B.O » dans l’émission de musiques de films « Cinéma song » de Thierry Jousse.

Charles-Pierre Vallière enseigne l’analyse du rapport image/musique dans l’oeuvre d’art cinématographique à l’Institut International de l’Image et du Son (3IS) et à l’Université Paris VIII.


JPEG - 13.1 ko

Stéphane Bou (France Inter)
Stéphane Bou est journaliste et critique. Il a confondé la revue de cinéma PANIC, et animé l’émission d’été sur France Inter : "Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert".


JPEG - 21.2 ko

Jean-Baptiste Morain (Les Inrockuptibles)
Journaliste et critique de cinéma aux Inrockuptibles. Dans les années 90, après des études de Lettres et de Cinéma, il travaille pour l’audiovisuel et l’édition multimédia.
Son premier texte sur le cinéma paraît en 1995 dans « Trafic ». Il écrit pour la première fois dans Les Inrockuptibles en 1996, puis en devient salarié en mars 2003.
Il y travaille depuis lors, avec Jean-Marc Lalanne et Serge Kaganski, intervenant parfois dans des émissions de radio ou de télévision.