MORPHISMES


MICHAEL D’AUZON – FRANCE – 2009 – 4’09

PNG - 151.8 ko

Derrière une vitre translucide, un corps de lumière se métamorphose avec la plasticité du métal en fusion, dans une danse liquide et en mouvement perpétuel. Une réflexion sur la perception optique du corps et de sa présence, une écriture numérique de la danse.

Behind a translucent window, a body of light is altering with the plasticity of molten metal, in a liquid dance, a perpetual motion. A reflection on the optic perception of the body and its presence, a theoretical model for transcribing dancing into a numeric form.

Infos pratiques


Les Évènements


Tous les films


Festival 2020


La Bande Annonce de la 15ème édition



Making of Bande Annonce