L'actualité

/

Latest news


Communiqué

(english version below)

Pourquoi il n’y aura pas d’édition 2018 de Paris Courts Devant, ni de Ça tourne en Ile-de-France !

Malgré le dévouement, la détermination, l’ingéniosité et la passion de toute l’équipe de Paris Courts Devant, le constat, implacable, s’aggrave d’année en année : les moyens disponibles pour mettre en œuvre un festival international de courts métrages professionnel digne de ce nom à Paris et en Ile-de-France sont réellement insuffisants.

Qu’il provienne de la sphère publique ou de la sphère privée, des autorités dites de tutelles ou de sponsors privés, par essence extrêmement volatiles, le tour de table reste obstinément sous dimensionné.

On pourrait débattre sans fin des raisons de cet état de fait. De la tiédeur, du soutien juste « moral », du désengagement cordial et néanmoins explicite, de la défiance, des faibles retours sur investissement supposés, de la méconnaissance du court métrage, etc…

Mais, malgré le soutien des festivaliers et la fidélité sans faille de certains partenaires financiers, notamment des sociétés d’auteurs, de compositeurs et d’interprètes, ainsi que de la Région Ile-de-France, dans quelque sens qu’on prenne le problème, le résultat est toujours le même : financement insuffisant, impossibilité d’engager des collaborateurs, réduction de voilure in-extremis, épuisement des équipes « sous-staffées » et structurellement stressées, etc.

Déjà, en 2017, comme nous l’avons annoncé lors de la cérémonie de clôture, voyant notre budget réduit brutalement de moitié, nous n’avons réussi à boucler le festival que grâce à de nombreux sacrifices, notamment sur les salaires, le nombre de professionnels engagés dans l’équipe, le nombre de lieux et d’événements prévus puis annulés, etc.

Cet exploit n’est malheureusement pas possible chaque année, et, devant la réduction ininterrompue des finances disponibles, arrive fatalement le moment où, malgré toute l’envie qui nous anime, il n’est plus possible d’envisager d’embarquer toute une équipe dans une aventure par trop hasardeuse, de risquer ne pas honorer nos engagements et nos fournisseurs, de faire faux bond au dernier moment aux partenaires fidèles et aux institutions avec lesquelles nous tissons des relations de confiance depuis des années.

Ce point-limite est donc arrivé et nous considérons, après mûre réflexion, qu’il nous est impossible de mettre en œuvre sereinement une édition 2018 de Paris Courts Devant et de Ça tourne en Ile-de-France.

Nous le déplorons. Nous en sommes infiniment tristes. Nous sommes infiniment désolés pour tous les réalisateurs, les producteurs, les auteurs, les distributeurs, les comédiens, les étudiants, etc. qui trouvent à Paris Courts Devant une visibilité inespérée, un outil de travail performant, un rendez-vous utile, festif et pertinent… Désolés pour tous les amateurs de découvertes cinématographiques qui y trouvent année après année une sélection puissante et éclectique, riche de découvertes et d’œuvres atypiques.

Mais ce faisant, et à notre corps défendant, nous envoyons un signal aussi fort que possible : dans un contexte de financement de la culture non marchande de plus en plus tendu, un festival qui s’arrête est une perspective extrêmement inquiétante pour tous ceux qui s’échinent, contre vents et marées, à maintenir ce lien culturel dont il n’est pas un mystère qu’il est le meilleur garant du bonheur, de la paix civile, de l’exigence critique et du regard salutaire que nous portons sur le monde et sur nos vies.

Nous remercions infiniment tous ceux qui ont permis notre magnifique aventure, tous ceux qui nous soutiennent toujours aujourd’hui et tous ceux qui croient avec nous en cette merveilleuse idée et ce grand rêve d’un festival de courts métrages vivant et se réinventant sans cesse à Paris et en Ile-de-France.

Nous restons bien entendu ouverts à toute nouvelle solution viable, d’où qu’elle puisse venir, avec la plus grande ouverture d’esprit.

Si vous voulez réagir, écrivez-nous ici : contact@courtsdevant.com

Sincèrement vôtre,

Rémi Bernard
Délégué Général de Paris Courts Devant

Revoir le discours de la cérémonie de clôture du festival 2017 :
https://www.facebook.com/courts.devant/videos/1360806467357658/


English version

Press Release

Reasons why there will be no Paris Courts Devant Festival in 2018 !

In spite of the Paris Courts Devant teams showing the utmost devotion, determination, inventiveness and passion, we cannot help but observe the situation deteriorating year after year. Surprisingly, the means available in Paris and the Ile-de-France region to carry a decent and professional international short film festival out are genuinely insufficient.

May they come from the public or private spheres, from authorities known as supervisory or private sponsorships which are – by their very nature – extremely fickle, the available financing is persistently undersized.

One could endlessly discuss the reasons of such a state of affairs. Half-heartedness, mere “moral” support, friendly but nonetheless explicit withdrawal, distrust, allegedly low return on investment, ignorance when it comes to short films, etc.

Despite the festival-goers’ support and the unfailing fidelity of some of our financial partners, which include the authors’ societies and the Ile-de-France Region, and no matter how you look at it, the result is always the same : there is not enough financing, it is impossible to hire colleagues, the teams are under staffed and exhausted, as well as structurally stressed out. Among others.

As announced during the closing ceremony of the 2017 edition, (link available below), we were already facing a budget equivalent to half what it was in 2016. We only managed to come to the end of the festival at the cost of way too many sacrifices, on salaries, on the number of professionals hired, on the number of venues and events scheduled then cancelled, etc.

This “achievement” is unfortunately not sustainable from year to year and, facing the continuous reduction of financing, there is a time when – inexorably – it is not possible anymore for us to consider involving a whole team in a way too uncertain adventure, to risk not honouring our commitments and suppliers, as well as letting down the loyal partners and institutions with whom we have created real trusting relationships for years. In spite of the desire that drives us to keep going.

We have reach this point of no-return and – after careful consideration – we believe it is genuinely impossible to carry out serenely a 2018 edition of both Paris Courts Devant and Ça tourne en Ile-de-France.

We are very sorry about this. We are infinitely sad about this. We are extremely sorry for all the directors, the producers, the authors, the distributors, the actors, the students, etc. who find in Paris Courts Devant a visibility unhoped for, a compelling work tool, a useful rendezvous, both festive and relevant… Sorry for all the lovers of cinematographic discoveries who, year after year, find in here a powerful and eclectic selection of films, rich in discoveries and atypical works.

By doing so, and through no will of our own, we send a signal as loud as possible : in a tenser and tenser cultural context, one festival going down is an extremely disturbing perspective for all the remaining ones, which wear themselves out maintaining a cultural bond, come hell or high water. This cultural bond which – and this is no secret – is the best guarantee for happiness, civil peace, critical requirement and the salutary gaze we cast on the World and our lives.

We are endlessly thankful for all the people who made our beautiful adventure possible, all the people who are still supporting us today and all the people who believe with us in this wonderful idea and dream of a living short film festival, which continuously reinvents itself in Paris and its region.

We are obviously open to any new viable solution, wherever it comes from, and with the utmost open-mindedness.

If you want to share your reaction, please send us an email here : contact@courtsdevant.com

Yours sincerely,

Rémi Bernard
Délégué Général de Paris Courts Devant

To watch the announcement during 2017 closing ceremony :
https://www.facebook.com/courts.devant/videos/1360806467357658/


La Vie Courts Devant

/

Paris Courts Devant's life


Communiqué

(english version below) Pourquoi il n’y aura pas d’édition 2018 de Paris Courts Devant ni de Ça tourne en Ile-de-France ! Malgré le dévouement, la détermination, l’ingéniosité et la passion de toute l’équipe de Paris Courts Devant, le constat, implacable, s’aggrave d’année en année : les moyens disponibles pour mettre en œuvre un festival international de courts métrages professionnel digne de ce nom à Paris et en Ile-de-France sont réellement insuffisants. Qu’il provienne de la sphère publique ou de la sphère privée, des autorités dites de tutelles ou de sponsors privés, par essence extrêmement ... ( lire la suite )


Des vœux pour une merveilleuse année 2018

Toute l’équipe de Paris Courts Devant vous souhaite une année 2018 inspirante, bouillonnante, innovante, réjouissante, et avant tout #vibrante... Après une belle treizième édition, vibrante et forte en émotions, toute l’équipe du festival espère fort en l’avenir et souhaite, pour votre plus grand plaisir, que la nouvelle année voie réunies les conditions d’une nouvelle édition aussi réussie !!! Adaptée de la dernière bande annonce du festival, une carte de vœux scintillante pour 2018 Ecrite et réalisée par Rémi Bernard, Fabriquée en collaboration avec TeamTo, Sur une musique originale de ... ( lire la suite )


Les Rencontres Nespresso

Jour par jour, les interviews des auteurs, réalisateurs, producteurs ou comédiens en compétition, enregistrés pendant le festival, dans le studio du Foyer du Grand Auditorium de la BnF.
Merci à l’ISCPA pour les images.

Rencontre du vendredi 17 novembre (Détail des interventions à venir) Rencontre du samedi 18 novembre Modérateurs : Arnaud Sadowski, Lionel Fages et Bridget 0’Driscoll avec dans l’ordre : • 0 • Fabien Dao, réalisateur, pour « Il pleut sur Ouaga » • 7 :10 • Trois personnes de l’équipe de « Creature from the lake » • 11 :20 • Sabrina Amara, réalisatrice de « Pas de rêve, pas de baise » • 20 :00 • Hugo Glavié, réalisateur de « L’imbecqué » • 23 :30 • Caroline Pascal, réalisatrice et une de ses comédiennes pour « Le porte-clefs » • 31 :40 • Antoine Dhondt et Joseph Loche, réalisateurs de « Big Bernards ». ... ( lire la suite )


Casting en Cour(t)s, l’intégrale !...

Pour voir ou revoir la passionnante expérience menée à l’occasion de la 13ème édition du festival à la BnF, en partenariat avec l’ARDA.

Workshop conçu par Rémi Bernard, Nathalie Kouper, et Éric Bu.
Images et réalisation des films : Eric Bu
Rencontres modérées par Sébastien Bonnabel

La présentation à la BnF 2017-11-16_Casting en courts-Prez from Festival Courts Devant on Vimeo. Atelier 1 Lov-o-matic Un projet de Didou Mignot et Vincent Joassin | Casting : David Bertrand. ★ Marine Dusehu, Eve Reinquin et Rébecca Finet pour le rôle d’Eve ★ Jean-Jacques Bouanich, Loïc Lacoua et Michael Perez pour le rôle d’Ariel LE FILM Lov O Matic from Eric Bu on Vimeo. ★ Réalisation et montage : Eric Bu LA RENCONTRE Casting en courts-Lov-o-matic2 from Festival Courts Devant on Vimeo. Images BnF Atellier 2 Viva la Vie Un projet de Prïncia Car | Casting : Laurent Couraud ★ Nadine ... ( lire la suite )

|

#jadopteunpiment


UNE M1NUTE POUR LA CULTURE !
★ Le discours de la cérémonie de clôture du festival 2017 ★

Cliquez sur l'image, regardez, écoutez, commentez, partagez


Dans le contexte actuel, véritablement alarmant, de raréfaction des financements publics et privés pour les associations ou les entreprises culturelles indépendantes, adopter un piment aujourd'hui,
c'est soutenir le festival, et agir pour défendre :


★ Un espace de visibilité essentiel pour le court métrage dans la capitale
★ La présence, la pluralité et la diversité du jeune cinéma international à Paris
★ Un regard exigeant, bienveillant et pragmatique au service des auteurs
★ Un travail de fond sur la découverte de tous les jeunes talents de cinéma
★ Un espace de veille créatif sur la constante évolution de tous les formats courts
★ Le dévouement, la passion et le professionnalisme d'une équipe chaleureuse

Comment adopter un piment ?
En adhérant et/ou en faisant un don
à l'Association Courts Devant


j'adopte un piment


Flashback 2017 - 13ème édition




Voir le Palmarès et les Prix

Cérémonie de clôture du festival
à la Bibliothèque Nationale de France


Au de la BnF et du festival



★ COURTS DEDANS ★
l'émission qui explore le festival de l'intérieur


Episode 1 - Introduction et programme


Episode 2 - A la rencontre du festival


Episode 3 - A la rencontre du festival, suite


Episode 4 - Paillettes et coulisses



La Compétition