Éditos

Rémi Bernard

Rémi Bernard

délégué général de paris courts devant

Pas mal de nouveautés excitantes cette année, finalement, dans un contexte pourtant toujours anxiogène pour les manifestations culturelles. C’est qu’il faut de la persévérence pour passer entre les gouttes, continuer de rendre visible une génération émergente, toujours aussi riche, avec un regard toujours affûté sur la réalisation, sur l’écriture scénaristique, sur l’interprétation… Aussi difficile que ce graal soit à cerner ou à définir, nous tâcherons toujours de rester éveillés et réceptifs à « tout ce qui fait cinéma ! ». Signe des temps, peut-être, mais aussi vraie volonté de toute l’équipe, une forte présence des femmes, autant dans le propos des films que dans la population des cinéastes, techniciennes, autrices, cinéphiles… Nous consacrons deux cartes blanches à cette nouvelle génération, notamment des cheffes opératrices et des réalisatrices de films d’animation. Un thème transversal qui inspirera également les talents franciliens dans le cadre de notre compétition de films à faire en 7 jours : Personne n’est parfaite ! Autre thème; singulièrement émergent également, la nouvelle santé des cinémas de genres qui dynamisent et dynamitent l’inspiration des jeunes cinéastes. Et, comme toujours, une attention particulière aux actrices et aux acteurs, et particulièrement aux plus jeunes d’entre eux : en plus des désormais classiques Scénarios Vivants, et Casting en Cour(t)s, un nouveau workshop voit le jour cette année, pour les jeunes comédiens, autour du « gros plan », sa grammaire, son utilité dramaturgique, et surtout sa pratique dans le jeu. Et puis aussi un nouveau lieu, Le Centre Paris Anim’ Mado Robin, qui accueillera cette année quelques unes de nos rencontres. Nous espérons avec son équipe le début d’une longue route. Une grande richesse de programmation à découvrir sans modération. C’est rien de dire que nous vous espérons nombreux et gourmands dans les salles pour un partage en direct avec ceux qui font les films. Cependant, cette année encore, du coin de la rue à l’autre bout du monde, chacun pourra aussi suivre la plupart des workshops et des rencontres, ainsi que le CinéTag’, le magazine quotidien du festival, sur la toile. Nous vous souhaitons une belle semaine, aussi festive, scintillante et colorée que notre film annonce !
Les Écrans et talents émergents

QUATRE ASSOCIATIONS ET/OU FÉDÉRATIONS qui rassemblent et représentent DE NOMBREUX·ses PROFESSIONNEL·le·S DES CINÉMAS ÉMERGENTS

Paris Courts Devant

La Rencontre Des Cinémas Émergents

L’expérience et l’expertise de 15 années d’un festival de courts métrages de catégorie 1 (nomenclature CNC), ouvert depuis 2019 aux premiers longs métrages, et dont les cinq dernières éditions ont vu sélectionnés en compétition officielle les courts métrages césarisés bien avant leur consécration.


Paris Courts Devant demeure garant de la direction artistique et opérateur délégué de l’É&TÉ.

La FJPI

Fédération des Jeunes Producteurs Indépendants

La FJPI met en réseau plus de 100 jeunes sociétés de production développant des contenus de tous genres et de tous formats avec les acteurs incontournables du cinéma, de la télévision et du web. Créée en 2011 par Laurence Lascary, la Journée des Jeunes Producteurs Indépendants permet chaque année à ses membres de rencontrer les principaux financeurs actuels (distributeurs, diffuseurs, institutions) à l’occasion de tables rondes, rencontres et projections.

L’AAFA

Actrices & Acteurs de France Associés

Actrices & Acteurs de France Associés est l’association professionnelle des comédiennes et comédiens en France. Comptant déjà plus de 500 membres adhérents, et en progression constante, elle assure une représentation de la profession auprès de ses partenaires institutionnels et artistiques, veille aux droits spécifiques des comédiens en lien avec les syndicats et favorise la réflexion sur le métier et ses pratiques. L’É&TÉ proposera une journée de rencontres et d’ateliers spécifiques organisée par l’AAFA.

La FAMS

La Fédération des Associations des métiers du scénario

Autour de valeurs de transmission, de mentorat et de compagnonnage dans l’enseignement de l’écriture audiovisuelle et cinématographique sous toutes ses formes, la FAMS, forte de 12 associations représentant plus de 1000 auteurs, porte collectivement la voix de tous les scénaristes français auprès des pouvoirs publics et contribue ainsi à leur conférer un véritable statut et à améliorer leurs conditions de travail. Créée à Paris Courts Devant en 2019, la FAMS organise tables rondes et rencontres, et a un rôle important dans la sélection des projets et scénarios en compétition.
L'É&TÉ

POURQUOI L’É&TÉ ? LES ÉCRANS & TALENTS ÉMERGENTS

paris courts devant s’étoffe...

La crise sanitaire a modifié en profondeur le paysage des festivals, et affecté, semble-t-il durablement, les conditions de leur existence. Malgré ce contexte exceptionnellement perturbé, le grand succès de la quinzième édition de Paris Courts Devant en janvier 2021 (plus de 52 000 connexions pendant la semaine du festival) a confirmé l’orientation prise par son équipe lors de sa renaissance en 2019. Son recentrage sur la mise en réseau et sur le relai de toutes les initiatives et bonnes pratiques des cinémas émergents, son attention à la transmission, l’accompagnement, la professionnalisation, particulièrement en ce qui concerne le passage du court au long métrage, ont répondu à une attente. À situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle ! Fort de quinze éditions d’un festival qui a toujours su évoluer, surmonter les diffcultés, se ressourcer dans l’adversité et renouveler une manifestation toujours vivante, pertinente et conviviale, Paris Courts Devant perpétue sa tradition d’accueil des acteurs de l’émergence et rassemble quelques uns de ses partenaires privilégiés pour donner naissance à une manifestation élargie, dotée, en guise de sous-titre, d’un nouvel acronyme… Pourquoi janvier ? Pour bien démarrer l’année, pour une remise en route dynamisante, riche en rencontres, en projets, en opportunités et en découvertes de films, de projets de séries, de récits et de talents émergents. Un festival de la création cinématographique et audiovisuelle francophone émergente, explorant, animant et mettant en lumière tous les terrains de jeu, de l’écriture à l’interprétation. Des films, du public, des talents, des fêtes, des jurys, des projets, des scénarios, des producteurs, des rencontres, le cœur battant du cinéma émergent… Les 7 jours de l’É&TÉ au cœur de l’hiver !
Valérie Pécresse & Florence Portelli

Valérie Pécresse

PRÉSIDENTE DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

Florence Portelli

VICE-PRÉSIDENTE CHARGÉE DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DE LA CRÉATION

Rendez-vous attendu des cinéphiles, le Festival Paris Courts Devant revient au Cinéma 7 Batignolles pour sept jours de projections, de rencontres et d’échanges. Evènement populaire, accessible et exigeant, il poursuit sa route, franchit les obstacles et creuse son sillon, emmenant avec lui les jeunes cinéastes et auteurs qui y trouvent autant d’opportunités de se faire connaitre et d’élargir leur réseau. Nous rendons hommage à l’Association Courts Devant, à ses deux co-présidents Michel Leclerc et Baya Kasmi, ainsi qu’à Rémi Bernard, délégué général du festival. Avec leur équipe, ils n’ont de cesse de faire évoluer et croïtre cette manifestation, qui en associant cette année son nom à Écrans & Talents Émergents, affirme plus que jamais son engagement résolu en faveur de la découverte et de l’accompagnement des jeunes talents. C’est aussi l’ambition de la Région Île-de-France d’encourager et d’accompagner les premiers pas des jeunes créateurs, l’expérimentation et l’audace. Parce que fabriquer un film est souvent un combat, nos dispositifs régionaux en accompagnent toutes les étapes. Chaque année, la Région Île-de-France soutient ainsi environ 40 scénaristes dans leur projet d’écriture, participe à près de 150 productions cinématographiques et audiovisuelles. Aussi, nous sommes fières que le festival présente en avant-première, Entre les Vagues d’Anaïs Volpé, un premier long métrage que la Région a soutenu au titre de son Fonds de soutien Cinéma et audiovisuel. L’Île-de-France, terre de cinéma, première Région à aider le secteur du cinéma, l’audiovisuel et la filière des scénaristes, est heureuse de s’associer cette année encore à ce temps fort du cinéma et de la création en Île-de-France. Longue vie à lui et bon festival à toutes et tous !
Manon Desseauve

Manon Desseauve

CINÉMA 7 BATIGNOLLES

Quels que soient les remous cinématographiques que nous réserve l’année 2022, nous l’accueillons comme un nouvel espoir pour les salles de cinéma après ces deux années éreintantes. Nouvel espoir qui n’aurait pu trouver meilleure incarnation que la nouvelle édition de l’É&TÉ, qui pose une fois de plus ses valises au 7 Batignolles. Avec cette nouvelle année, nous sautons à nouveau dans l’inconnu – avec l’espoir, osons le dire – de voir les cinémas reprendre leur activité d’antan : pouvoir accueillir tous les spectateurs et spectatrices pour diffuser des films 365 jours par an. Le cinéma des 7 Batignolles ne se contente pas de proposer les films dans des salles conçues avec les dernières technologies et tout le confort nécessaire, il est en plus un lieu hybride et unique, dans lequel les spectateurs peuvent flâner dans les espaces coffee ou lounge qui offrent une vue imprenable sur le parc Martin Luther King. Nous sommes donc ravis aux 7 Batignolles d’être l’écrin pour cet empire du cinéma émergent qui contre-attaque à nouveau avec une édition qui s’annonce riche en courts et longs métrages, en rencontres, en animations et surtout en émotions ! Avec le retour de Paris Courts Devant – l’É&TÉ, qui nous gratifie d’une visite impromptue dès le mois de janvier, ce sont nos cœurs de cinéphiles qui vont être réchauffés en ce début d’année.